[Aller au menu]

Le SCoT approuvé

Le 07 février 2014

Le conseil syndical du Schéma de cohérence territoriale (SCoT) de l’Agglomération de Bayonne et du Sud des Landes a été approuvé lors de sa séance du 6 février 2014.

Le Schéma de Cohérence territorial (SCoT) définit les grandes orientations en matière d’aménagement sur un bassin de vie. Celui de l’agglomération bayonnaise et du sud des landes regroupe 48 communes.

Ce SCoT, inscrit au cœur de l’aire urbaine de Bayonne et de ses territoires d’influence au sud de l’Aquitaine, est construit autour d’une armature verte et bleue, d’une armature de mobilité durable, d’une armature urbaine à laquelle se greffe l’armature commerciale.

Le document, soumis à l’approbation du conseil syndical le 6 février 2014, est le fruit de cinq ans de concertation, entre 2009 et 2013.

Arrêté en conseil syndical le 13 mai 2013, le projet avait alors été soumis à enquête publique et proposé aux collectivités et administrations pour avis.

L’approbation du  document par le conseil syndical marque donc une ultime étape. Ce projet de territoire à l’horizon 2025 entend fixer un cadre pour le développement à long terme de l‘agglomération de Bayonne et du sud des Landes. Il veille également  à organiser la cohérence des politiques publiques (économie, habitat, mobilité, environnement). Pour ce faire, le SCoT compte plusieurs orientations et objectifs :

  • un développement économique encouragé dans ses composantes et réparti sur l’ensemble du territoire,
  •  un territoire de 250 000 habitants à l’horizon 2025 se fixant comme objectif la production de 31 500 logements supplémentaires et une répartition de la production de logements sociaux sur l’ensemble du territoire, adossée à l’armature urbaine,
  • un réseau de transports collectifs conforté et à développer pour desservir l’ensemble des petites villes de l’intérieur et du cœur d’agglomération
  •  une prise en compte renforcée des exigences environnementales issues du Grenelle, au service du patrimoine environnemental, de la qualité de la vie, de la santé et de la sûreté publiques. Notamment 50 % de réduction de la consommation foncière.

Après son approbation, le SCoT, devenu opposable, s’imposera aux Plans Locaux d’Urbanisme (PLU), Programmes locaux de l’Habitat (PLH), Plans de déplacements urbains (PDU). En clair, en cas d’incompatibilités avec le SCoT, ces documents devront être révisés.  De son côté, le Syndicat mixte entend poursuivre la réflexion, être un lieu de débat entre collectivités et partager autour des enjeux de l’urbanisme durable.

Où consulter le dossier  ? Il est consultable au siège du syndicat mixte du SCoT, 19, rue Jean-Molinié à Bayonne, aux sièges de l’Agglo Côte Basque - Adour et des communautés de communes d’Errobi, de Nive-Adour, du pays de Bidache, du pays d’Hasparren et du Seignanx. Il sera téléchargeable sur le site du SCoT : www.scotab.fr