[Aller au menu]

La Cocotte-coworking poursuit sa dynamique

Le 22 juillet 2015
© DR
©Agglo Côte Basque - Adour
©Agglo Côte Basque - Adour

Six mois après avoir ouvert ses portes dans l’aile ouest du Château-Neuf de Bayonne, l’espace collaboratif La Cocotte-Coworking compte neuf coworkers fidélisés et d’autres venus de manière épisodique, au grè de leurs besoins. Avec des services adaptés et des événements à venir, l’association espère attirer jusqu’à 25 coworkers

 Christian Zumbiehl est consultant informatique pour une société américaine spécialisée dans le big data. Cécile Perez est directrice générale d’une agence de tourisme basée à Cannes. Leur point commun ? Ces quarantenaires ont rejoint la communauté des coworkers de la Cocotte-Coworking  à Bayonne, l’espace collaboratif ouvert depuis six mois dans l’aile ouest du Château-Neuf de Bayonne. « Cet espace est idéal pour moi, glisse Christian Zumbiehl, entre deux visio-conférences avec ses collègues basés à Amsterdam et à proximité de San Francisco. Jusque-là, je travaillais chez moi, mais avec deux enfants, qui plus est en période de vacances, j’ai eu besoin d’un lieu plus tranquille, et de retrouver une énergie de travail, d’échanger avec d’autres professionnels. » Même écho pour Cécile Perez, soucieuse de retrouver un espace de travail adapté. « Travailler seule de chez soi peut très vite s’avérer chronophage. Là, j’ai retrouvé un cadre adapté, des horaires précis, et une liberté de gestion. » Equipée d’un ordinateur et d’une ligne téléphonique, elle gère le staff de sept personnes de sa société « Couleurs du monde » basée à Cannes et Paris. Une commerciale la rejoindra au sein de l’espace collaboratif bayonnais.

 Des services adaptés

Pour ces deux coworkers, « les principaux avantages de la Cocotte reposent sur les services proposés » : la connexion fibre optique très haut débit, les services communs mis à disposition (imprimantes, scanners, rétroprojecteurs…), le fait de disposer d’une clé leur offrant une certaine latitude pour aménager leur plages horaires. Ils apprécient également l’implantation du site. « Nous n’avions jamais travaillé à Bayonne et ce quartier proche de l’université est très sympathique. »    

Comme eux, ils sont 9 résidents - architectes, développeurs, graphistes, télétravailleurs, spécialistes de la communication, etc. - à rejoindre chaque mois cet espace de 100m² en plein quartier étudiant. « Les résidents sont quasiment là à temps complet, indique Anne d’Abbadie d’Arrast, présidente de l’association. Ils paient un abonnement de 180 euros par mois (1) et peuvent venir tous les jours en semaine, de 9 heures à 19 heures. » A ces fidèles s’ajoutent des coworkers venus de manière plus épisodique, à la journée ou pour quelques heures.  « Des formules existent pour chaque situation ».

Une cuisine et des événements en projet 

Les coworkers ont le choix entre deux salles spacieuses : une première de 67m² et une seconde de 40m², située à l’étage. Dans chacune d’elles, ils disposent d’un bureau et d’une chaise dédiée, d’une connexion internet, d’une salle de réunion partagée.

« Ils pourront bientôt partager une kitchenette plus améliorée, c’est là l’un des chantiers de la rentrée. Nous avons d’ailleurs lancé une opération de crowfunding pour y parvenir », indique la présidente. Parmi les autres projets de la rentrée figure la mise en place de conférences, rencontres économiques, workshop, en collaboration avec d’autres acteurs.  Une manière d’attirer toujours plus de coworkers, l’espace collaboratif étant dimensionné pour l’accueil de 25 personnes. 

 (1) Ils doivent s'acquitter de l’adhésion de l’association (coût : 30 euros/an)

Le savez-vous ? L’Agglo Côte Basque - Adour a souhaité investir ce nouveau mode de création d’activités, de dynamiques et de richesses en promouvant les initiatives nées des coworkers eux-mêmes. De son côté, la Ville de Bayonne a signé avec l’association une convention de mise à disposition de ce local.

Toutes les infos sur le site de la Cocotte - Coworking.