[Aller au menu]

Le cluster Pays Basque Digital poursuit sa progression

Le 25 mars 2016
Cluster Pays basque digital Izarbel Bidart
©Agglo/V.Biard

Réunissant dorénavant une soixantaine d’entreprises représentant plus de 1000 emplois qualifiés , le cluster Pays Basque Digital poursuit sa progression. Lors de la toute récente assemblée générale, les objectifs pour 2016 ont été présentés, et l’élargissement du Bureau a été entériné.

« Le cluster permet au collectif d’agir avec la force d’un grand groupe et l’agilité d’une petite structure » explique Jean-Louis Mélin, Président de cette association lancée il y a un an à partir du site technopolitain d’Izarbel. Une soixantaine d’entreprises du Pays Basque sont désormais membres de Pays Basque Digital : « Leur croissance moyenne de 10%  équivaut à 100 recrutements en 2015 » précise Jean-Louis Mélin.

Le cluster fédère deux types d’entreprises : des sociétés éditrices de logiciels à destination de professionnels dans une logique business to business et des acteurs de l’internet, essentiellement créateurs de services grand public, dans une démarche souvent plus orientée business to consumer.

Lors de l’assemblée générale du cluster organisée à Izarbel le 18 mars 2016, le travail effectué depuis sa création a été rappelé comme, par exemple, le lancement d’une plateforme dédiée aux ressources humaines publiant offres d’emplois et candidatures ou l’établissement de répertoires de fournisseurs susceptibles de répondre à des commandes mutualisées. Même s’il a déjà organisé des formations communes, le cluster Pays Basque Digital  n’entend pas se substituer à un organisme de formation mais mise plutôt sur le partage d’expériences. L’idée étant de mutualiser des moyens pour faire progresser la filière numérique locale afin d’en faire rayonner les compétences au niveau national.

Gagner en visibilité

« Cette année, nous comptons  affirmer notre positionnement pour mieux nous caractériser » annonçait Jean-Louis Mélin. Au programme 2016 du cluster figure donc le renforcement de sa visibilité au niveau national et international  tout en commençant par le transfrontalier.  Autres objectifs : la création au sein du cluster d’un groupe « mobilité et objets connectés » pour compléter les groupes « éditeurs », « support », « e-commerce » et « sport et digital », le renforcement des liens avec les écoles et les universités, et également l’accompagnement à l’obtention de labels ENR (entreprise numérique responsable).

Après l’adoption des rapports moral et financier de l’association, le bureau a été renouvelé et élargi.  Jean-Louis Mélin en reste le Président et il est désormais entouré de sept entrepreneurs (de gauche à droite sur la photo) : Jean-Jacques Monestier (Uwaina Conseil), Anne-Marie Pharisier (TC for Shoes), Marie-Chantal Duguine (non-membre du Bureau, nouvelle animatrice du cluster), Marie Jouet (Web-performer & lib-rdv), Jean-Louis Mélin (IzarLink), Marie-Jo Burucoa (Novaldi), Manuel Llop (Matsiya), Owen Lagadec (Apps and Co) et Yves Boutin-Desvignes (I'Form).. A noter que l’ESTIA siège au bureau du cluster comme membre d’honneur tout comme l’Agglomération Côte Basque-Adour qui accompagne et soutient l’initiative Pays Basque Digital. .

Site internet : http://www.pays-basque-digital.fr