[Aller au menu]

« Nous sommes des messagers du tri »

©Agglo Côte Basque - Adour

Joseba Manterola et Sabrina Laizain sont des ambassadeurs du tri intervenant dans le territoire de l'Agglomération Côte Basque - Adour. Leurs missions sont multiples. 

 « Notre rôle est de rappeler les consignes de tri auprès des citoyens, de leur prodiguer conseils et astuces afin de prévenir la production de déchets et de les informer sur l’importance du recyclage. En fait, nous sommes des messagers du tri », glissent Joseba Manterola et Sabrina Laizain, deux des six ambassadeurs du tri de l’Agglo Côte Basque - Adour, intervenant sur le territoire de l’Agglo hors Bidart.

Les interventions en porte-à-porte constituent l’une de leurs missions phares. En 2014, ils ont ainsi contacté en direct 7 500 foyers sur un total de 15 700 foyers visités (le reste des foyers ayant reçu une communication en boîtes aux lettres).

Ces échanges directs avec les citoyens sont « essentiels » : « Nous pouvons répondre à leurs interrogations, faire remonter leurs attentes, leur donner des astuces afin d’améliorer leurs gestes quotidiens de tri. » A l’aide de  Stop pub, mémo-tris, guides, etc. - les ambassadeurs diffusent les messages clés et soulignent l’existence du site www.trionsplusfort.com, idéal pour trouver des infos pratiques.

« En 2015, en plus de rappeler les enjeux sur les déchets ménagers recyclables, nous axerons le discours sur le tri du verre et des plastiques, afin de valoriser toujours mieux ces collectes sélectives. »

Lors de ses échanges avec la population, les deux ambassadeurs du tri avancent également des bons plans comme « le fait de consommer malin en achetant de grands conditionnements afin de limiter les emballages ; de donner des vêtements usagers en vue de leur recyclage, etc. »   

« Les enfants sont des relais efficaces »

L’autre mission phare porte sur des actions d’information et de sensibilisation en milieu scolaire, auprès des jeunes de 3e cycle, construites en partenariat avec l’enseignant. « Nous y abordons  le gaspillage alimentaire,  le tri et le recyclage. En 2014, près de 1 750 élèves ont suivi ces ateliers ». Joseba, fort de son bilinguisme, intervient dans les ikastola et les classes bilingues de l’Agglo. Le message, qu’il soit en basque ou en français, interpelle toujours les enfants, prompts à développer les messages à la maison. « Les enfants sont très sensibles au discours. Ils se font ensuite à leur tour les messagers du tri à la maison, précise Sabrina. Ils sont des relais efficaces. » Avec l’ouverture du pôle de valorisation des déchets ménagers Canopia, les ambassadeurs du tri disposent désormais d’un espace de visite conçu pour l’accueil du jeune public. Un atout pour toucher cette jeune génération, appelée demain à effectuer les bons gestes pour tenter de préserver la planète. 

 Au contact « des » populations

« Etre ambassadeur du tri, c’est plus qu’un  métier, estime Joseba. Dans ma vie, je suis aussi synchro avec le message que je fais passer au sein du travail…  » Plus encore, les collègues apprécient «  la diversité de leurs missions », et le fait d’être « en prise directe avec la population, ou plus exactement « des » populations. » En effet, leur action ne s’arrête pas aux portes des citoyens ou des écoles de l’Agglo. Ils sont actifs lors d’événements populaires : Lurrama, les fêtes de Bayonne, lors de la journée des enfants,… « Nous sommes présents sur les marchés (lire par ailleurs), les bourses aux plantes... « Nous intervenons aussi dans des structures (entreprises, associations, clubs sportifs…) soucieuses d’être plus efficaces dans leur gestion du tri, comme récemment au Casino Barrière de Biarritz », indique Joseba, lequel compte également une action auprès des centres de formation pour adultes, afin d’œuvrer en faveur de la protection de l’environnement. Sabrina, elle, forme aux bons gestes du tri dans les CCAS et les épiceries sociales, où elle anime un atelier « Faire soi même ».

Au fil de ces divers rendez-vous, 2 300 personnes ont été sensibilisées l’an dernier. De quoi encourager ces défenseurs de la planète à poursuivre leurs efforts pour le bien-être de tous.