[Aller au menu]

Les politiques publiques 

La politique locale de l'habitat

L'Agglomération Côte Basque - Adour joue un rôle déterminant dans la mise en place de la politique de l’habitat. Elle en fixe le cadre de référence au travers du Programme local de l’habitat (PLH), en collaboration étroite avec  les villes membres, l’Etat et l’ensemble des acteurs de l’habitat. Le PLH 2016-2021 définit pour une durée de six ans les objectifs et les principes d’une politique pour répondre aux besoins en logement et en hébergement des ménages. 

Contexte : un marché sous pression mais à fort potentiel

Le PLH 2016-2021, composé d’un diagnostic qui concerne un bassin de vie élargi, fixe des objectifs et un programme d’actions sur les cinq communes membres de l’EPCI comptant 128 000 habitants. Ses enseignements ? Le territoire bénéficie d’une forte dynamique liée à sa position centrale, urbaine et littorale. Le marché du foncier et de l’immobilier  reste tendu et inadapté pour 70% de la population et ce malgré une régulation engagée depuis 2010.  Des parcours résidentiels toujours  empêchés et l’accès au logement reste toujours très difficile pour les plus modestes notamment les jeunes, jeunes ménages et salariés…conduisant les ménages aux ressources intermédiaires à s’installer en périphérie.

Le PLH 2016-2021

Durant le PLH 2010-2015, l’Agglomération et les communes ont initié, avec l’ensemble des partenaires et acteurs de l’habitat, un processus de régulation sur le marché de l’habitat dans le but de permettre à l’ensemble des ménages à vivre et se loger sur ce territoire.

Toutefois, les efforts sont à poursuivre. Aussi, avec ce nouveau PLH, l’Agglomération en dialogue avec les communes et l’ensemble des partenaires de l’habitat souhaite franchir une nouvelle étape pour conforter un développement solidaire et équilibré pour répondre aux besoins en  logement pour tous les ménages dans le locatif comme dans l’accès à la propriété. Cette volonté constitue un réel défi du fait d’un marché de l’immobilier et foncier toujours très tendu dans un contexte de précarisation des ménages du fait d’un décalage entre revenus et coût du logement.
Parce que le contexte économique exige une sobriété budgétaire, les collectivités s’engagent déterminées pour répondre à l’ensemble des besoins en logement dans une approche de solidarité territoriale. Pour se faire, le PLH se structure autour de 4 axes :

  • développer et diversifier l’offre nouvelle de logements
  • maintenir un niveau qualitatif de l’habitat existant,
  • favoriser l’accès au logement des plus démunis par un chaînage de solutions de la rue au logement autonome et aux besoins spécifiques des jeunes en mobilité aux personnes en perte d’autonomie ou à mobilité réduite, de l’habitat mobile à un logement fixe
  • et enfin l’organisation et l’animation de l’ensemble de la Politique locale de l’habitat. 

Télécharger ici le PLH 2016-2021

Les chiffres clé du PLH 2016-2021
  •  10 millions d’euros dont un budget moyen annuel de 4.63 millions d’euros de 2016-à 2021 pour l’Agglomération, 
  • 7200  logements nouveaux dont 3188 en locatifs sociaux et 1149 en accession abordable
  • 1149 logements en accession abordable et maîtrisée environ 580 logements à améliorer  dans le parc privé (énergie, habitat indigne, autonomie..)
  • un prévisionnel de 1600 logements améliorés ou réhabilités dans le parc social public.

Le bilan chiffré du PLH 2010-2015

  • 17 millions d’euros engagés par l’Agglomération de 2010 à 2015
  •  2880  logements locatifs sociaux nouveaux
  •  Plus de 500 pour les personnes âgées, adultes handicapés et étudiants
  •  875 logements en accession maîtrisés dont 690 en accession à la propriété sociale,
  •  600 logements améliorés dans le parc privé,
  •  Plus de 2160 logements réhabilités dans le parc social public.